Présentation

Suppression de la cabine téléphonnique

Il est devenu rare de les croiser à un coin de rue, mais elles existent toujours. Les cabines téléphoniques, qui ont connu leur heure de gloire dans les années 1990, vont toutes disparaître.

Le Sénat a accepté jeudi 16 avril qu'elles soient toutes démantelées, abrogeant ainsi l'article L35-1 du Code des postes et communications électroniques, qui prévoyait qu'Orange continue de fournir ce "service universel". L'opérateur était alors tenu de fournir à tous un "accès à des cabines téléphoniques publiques installées sur le domaine public ou à d'autres points d'accès au service téléphonique au public". Ce service est devenu depuis obsolète avec l'utilisation massive des téléphones portables, mais également trop coûteux pour l’État.